le Programme 2008/2009

REQUIEM de W.A. MOZART

 

LES SAISONS

de J. HAYDN

 

 

Une biographie de J. HAYDN : chez wikipedia

 

Une Présentation DES SAISONS : chez nos amis suisses

 

Commentaire LES SAISONS

« Les Saisons »

ORATORIO en 4 PARTIES

de Joseph HAYDN

 

Dernière œuvre du « père » de la symphonie, « les Saisons » exigent des ressources orchestrales et chorales plus importantes que « la Création » . C'est peut-être la principale raison pour laquelle cet ouvrage est rarement joué ! C'est donc une magnifique occasion qui est offerte au public d'entendre ce chef d'œuvre. Il est donné par la Chorale Marc-Antoine CHARPENTIER, formation melunaise dont la renommée dépasse largement les frontières du département, puisqu'elle se produit principalement à Paris et dans la région parisienne, mais également en Province, à l'étranger (Stuttgart, Karlsruhe), et dans le cadre de festivals («la Chaise-Dieu », « le Mont St Michel », « Noirlac »… ), et a effectué plusieurs enregistrements. Invitée par de nombreux orchestres, elle collabore, pour cette production, avec l'Orchestre « Sinfonietta de Paris ». Ces deux formations et trois solistes (Armelle Debos, Pierre Vaëllo, Philippe Degaetz) sont placés sous la direction de Dominique Fanal.

Oratorio ou opéra ? « Les Saisons » sont difficiles à classer, car elles sont les deux à la fois ; à une intrigue romanesque qui met en scène trois personnages bien campés (le vieux paysan Simon, père de la jeune Hanne, que courtise Lukas) se superpose un hymne grandiose à la nature, articulé en ses quatre saisons (qui sont aussi celles de la vie) et à son Créateur.

Le Printemps éveille la campagne assoupie, dissipe brouillards et frimas, les paysans labourent, sèment, puis admirent le renouveau, et en rendent grâce à Dieu.

Arrivent les premières chaleurs bienfaisantes de l'Eté  : le soleil emplit la campagne, les blés ondulent sous la brise ; mais l'orage approche et bientôt se déchaîne ; des torrents de pluie s'abattent, poussés par de violentes bourrasques ; et la nature se rassérène à la tombée du soir, dans une merveilleuse soirée d'été.

A l'Automne , les paysans se réjouissent de leurs récoltes ; la période des grands travaux s'achève, celle des fêtes commence : la chasse, avec ses chiens, ses chevaux et ses cors que rythment les éclatants « taïaut » et « hallali » ; les vendanges exubérantes de libations, de chants et de danses.

Et voici revenu l'Hiver  : l'approche des brouillards, le retour du gel n'attristent pourtant pas vraiment nos robustes paysans, qui se réunissent à la veillée autour de menus travaux, bavardent et se racontent des histoires, qui déclenchent de grands éclats de rires.

L' œuvre s'achève sur une apothéose de louanges au Créateur, car l'hiver n'est que le sommeil de la nature qui va renaître encore plus belle, comme la mort de l'homme.

texte : J. Martin

.retour page d'accueil

AMAC - Association Marc Antoine Charpentier - Siège social : 42, Av. de Meaux - 77000 Melun

Directeur de la Publication : Jean MARTIN