SAISON 2018

 

Puccini

 

Nouveau Programme 2018

Messa di Gloria de Puccini

Schicklslied de J. Brahms

 

Brahms


 

 

 

Historique

"Puccini composa cette Messe pour son examen à l'Istituto Musicale Pacini. Elle a été jouée pour la première fois à Lucques, le 12 juillet 1880. Mais le Credo avait déjà été écrit et joué en 1878, et avait été conçu par Puccini comme une œuvre individuelle. Puccini ne publia jamais le manuscrit complet de la Messe, et, bien que bien reçue à cette époque, elle ne fut plus jouée avant 1952, d'abord à Chicago, puis à Naples. Mais il réutilisa certains des thèmes de la Messe dans d'autres œuvres : celui de l'Agnus Dei dans son opéra Manon Lescaut et celui du Kyrie dans Edgar.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le musicologue Père Dante Del Fiorentino acheta une vieille copie du manuscrit de la Messe à la famille Vandini, à Lucques, en la prenant pour le manuscrit original. Pourtant, le manuscrit original avait été en possession de la famille de Puccini, et donné par sa belle-fille à Ricordi, l'éditeur de Puccini. Le conflit juridique qui s'ensuivit fut résolu en divisant les droits d'auteur entre Ricordi et Mills Music, l'éditeur du manuscrit de Fiorentino." [...]

[suite in Wikipedia ]

The Schicksalslied (Song of Destiny), Op. 54, is an orchestrally accompanied choral setting of a poem written by Friedrich Hölderlin and is one of several major choral works written by Johannes Brahms. Brahms began the work in the summer of 1868 at Wilhelmshaven, but it was not completed until May 1871.[1] The delay in completion was largely due to Brahms’s indecision as to how the piece should conclude. Hesitant to make a decision, he began work on the Alto Rhapsody, Op. 53, which was completed in 1869 and first performed in 1870.[2]

Schicksalslied is considered to be one of Brahms’s best choral works along with Ein deutsches Requiem. In fact, Josef Sittard argues in his book on Brahms, "Had Brahms never written anything but this one work, it would alone have sufficed to rank him with the best masters."[3] The premiere performance of Schicksalslied was given on 18 October 1871 in Karlsruhe, under the direction of Hermann Levi.[4] One of the shortest of Brahms's major choral works, a typical performance lasts around 15 to 16 minutes.[5]

[suite wikipedia...]

 

AMAC - Association Marc-Antoine Charpentier - Siège social : 42, Av. de Meaux - 77000 Melun - Directeur de la Publication : Jean MARTIN

Prochains Concerts : Vendredi 18 Mai 2018 Concert PUCCINI à l'ESCALE de Melun...