les archives
année 2004

 

300 ème ANNIVERSAIRE de la mort de

MARC-ANTOINE CHARPENTIER

 

Commémoration du 300 ème ANNIVERSAIRE de la mort de

MARC-ANTOINE CHARPENTIER

JEUDI 16 DÉCEMBRE 2004 à 20 h. 45

  Eglise SAINT-ROCH - 296, rue Saint-Honoré - PARIS - 1 er

Concert

Marc-Antoine CHARPENTIER

« In Nativitatem Domini Canticum »

  « Missa Assumpta est Maria »

  « Te Deum  »

 

Ce programme est entièrement dédié à Marc-Antoine Charpentier dont on célèbre cette année 2004, le tricentenaire de la mort. La chorale qui a pour patronyme, le nom de ce grand compositeur français, ne pouvait passer cette magnifique occasion qui lui était donnée, de lui rendre une nouvelle fois hommage.

En effet, en 1962, les futurs dirigeants de l'association Marc-Antoine Charpentier exhumèrent le manuscrit d'un motet, conservé à la Bibliothèque Nationale : « In Nativitatem Domini Canticum ». Très peu d'œuvres de ce compositeur avaient été restituées à cette époque. L'admiration qu'ils lui vouèrent alors les conduisit à donner son nom à la chorale qu'ils fondèrent en 1963.

Quarante deux ans plus tard, ce chef d'œuvre sera donné une nouvelle fois dans la réalisation effectuée par Léon Marichelle, grand organiste et musicien, ami des fondateurs de la chorale.

Deux autres compositions de M.-A. Charpentier seront interprétées au cours de ce concert : la très belle Messe à 6 voix et Symphonie « Assumpta est Maria », et le « Te Deum », rendu particulièrement célèbre grâce à l'Eurovision !.

Les 5 solistes (Armelle Debos, Catherine Hennequin, Monique Hoerter,Vincent Lièvre-Picard, Vincent Menez), la chorale Marc-Antoine Charpentier, l'orchestre « Sinfonietta de Paris » et l'orgue seront dirigés par Dominique Fanal.

Texte : J.M.

 

 

Vendredi 10 décembre 2004 à  21 heures

 COLLÉGIALE  de  CHAMPEAUX

Commémoration du 300ème anniversaire de la mort de

M.-A. CHARPENTIER

 

   Coproduction Festival de Champeaux  -  Ville de Melun 

 “In Nativitatem Domini Canticum”

 (MOTET pour solistes, chœur mixte et instruments)

Missa « Assumpta est Maria »

(MESSE pour solistes, chœur à 6 voix et instruments)

 « Te Deum »

 (MOTET pour solistes, chœur mixte et instruments)

CHORALE  MARC-ANTOINE  CHARPENTIER

Chef de Chœur :  Jean  MARTIN

ORCHESTRE  « SINFONIETTA  de  PARIS »

 Direction :

Dominique  FANAL

 

Avec le soutien financier du Département de Seine-et-Marne

et de la Ville de Melun

 

 

Jeudi 1 avril 2004 à 21 heures

au Gymnase Pierre Lespiat

CONCERT MOZART

  Ave verum - Air de concert K. 505

 REQUIEM

par

La chorale Marc-Antoine CHARPENTIER

(Subventionnée par la Ville de Melun )

L'Orchestre « Sinfonietta de Paris 

Solistes : Armelle DEBOS (soprano), Jacqueline MAYEUR (mezzo-soprano)

Stuart PATTERSON (ténor), Bernard POLISSET (Basse), Etienne GOEPP (piano)

Direction : Dominique Fanal

Concert donné dans le cadre des journées organisées

en souvenir de Marc Jacquet

 

En ouverture de ces manifestations, la Chorale Marc-Antoine Charpentier présente un concert d'un intérêt tout à fait particulier auquel est convié le public ce jeudi 1er avril 2004.

En effet, le programme est entièrement consacré à Mozart, compositeur que Marc Jacquet appréciait tout particulièrement et dont il écoutait volontiers les œuvres, notamment son Requiem. Outre ce chef d'œuvre, le programme comporte deux autres ouvrages de Mozart : tout d'abord le sublime motet « Ave verum » qu'il composa un mois avant de recevoir la commande de son Requiem ! Puis ce sera l'occasion d'entendre le très bel air de concert « ch'io mi scordi di te » K.505 que Mozart composa en 1786. Il le dédia à Nancy Storace, qui venait de créer le rôle de Suzanne des Noces de Figaro, et dont il était éperdument amoureux. Cet air est un duo concertant entre la voix de soprano et le piano. Il s'agit là d'un véritable duo d'amour entre Nancy (la Soprano) et Mozart (le piano). Il sera interprété par Armelle Debos et Etienne Goepp accompagnés par l'orchestre Sinfonietta de Paris.

Les solistes du Requiem de Mozart seront Armelle Debos, la créatrice du « Salve Regina » de Marc Eychenne, en décembre dernier, Jacqueline Mayeur, mezzo-soprano, créatrice du Requiem de Marc Eychenne et soliste du concert donné à Melun en janvier 2003. Les melunais feront connaissance avec Stuart Patterson, ténor qui se produit tant en France (Théâtre des Champs-Elysées, Opéra-Comique, etc .) qu'à l'étranger, notamment au Théâtre de Pise et que l'on peut entendre également dans des enregistrements avec Jean-Claude Malgoire. Ils découvriront aussi Bernard Polisset, basse, qui a travaillé avec l'Orchestre National de France et l'Orchestre Philharmonique de Radio-France.

Les solistes, la chorale Marc-Antoine Charpentier (chef de chœur : Jean Martin) et l'orchestre « Sinfonietta de Paris » seront dirigés par Dominique Fanal.

Texte : J.M.